Que faut-il savoir sur la cartographie et la modélisation 3D ?

La modélisation 3D facilite aujourd’hui l’obtention des cartes 3D. Si vous avez des projets de constructions s’étalant sur des surfaces nécessitant de la topographie, sachez que c’est la modélisation 3D qui sera utilisée par les professionnelles en vue d’obtenir des plans topographiques précis. Le procédé par lequel est fait la modélisation 3D s’appelle photogrammétrie. Qu’est-ce que la photogrammétrie ? Quel rapport a-t-elle avec la modélisation et la cartographie 3D ? Comment obtenir des plans topographiques par drone ? 

 

La photogrammétrie par drone et orthophoto géoréférencée

Retenez que la photogrammétrie est un procédé par lequel la réalisation de la modélisation 3D et d’images de haute définition d’un élément est possible. La photogrammétrie peut être réalisée sur un objet ou encore sur un bâtiment possédant toutes les informations de géolocalisation requises pour les situer sur une cartographie. Plusieurs étapes sont nécessaires à la réalisation d’une modélisation 3D par photogrammétrie.

                              

L’étape de captation d’orthophoto géoréférencée

Pour réussir cette phase, il est important d’effectuer une demande des autorisations auprès des autorités. Ensuite, le professionnel de la modélisation doit préparer le matériel nécessaire pour effectuer la captation. Il prendra aussi le soin de doubler tout le matériel nécessaire. Par la suite, ce dernier doit procéder à la pose des cibles photogrammétriques. Vous devrez faire appel à un géomètre pour qu’il puisse l’aider à relever ces derniers en utilisant un GPS centimétrique. La phase de captation passe également par l’établissement d’un plan de vol qui prend en considération la définition de l’orthophoto désirée. Les réglages devant être effectués doivent tenir compte de la hauteur du bol, du taux de recouvrement ainsi que de la complexité de la zone à lever. Juste après il faudra que l’expert copie les données collectées pendant la phase de vol. Enfin, il vérifiera les photos, leurs qualités, ainsi que leur nombre dès que la phase de vol est terminée.

L’étape de traitement pour obtenir une orthophoto géoréférencée

C’est au cours de cette étape que l'orthophoto géoréférencée est obtenue. Pour que cela soit une réussite, il faut dans un premier trier les clichés. Par la suite, il faudra assembler les photos à l’aide d’un logiciel permettant de faire de la triangulation professionnelle. Ce logiciel doit disposer d’une licence officielle. Ce qu’il faut faire par la suite est le géoréférencement et l’apport de correction de l’orthophoto. Ensuite vient l’étape où il faut intégrer les cibles photogrammétriques. Dès que cela est fait, l’expert devra exporter les fichiers en tenant compte des exigences du client.

Les applications de la modélisation 3D

Sachez qu’une multitude d’entreprise professionnelle font usage de la cartographie aérienne en 3D. Cela permet de bénéficier de la précision des cartes volumétrique. Grâce à cela, ils ont également la possibilité de procéder à la réalisation de différentes prises de mesures numérique. En matière d’infrastructures immobilières, la modélisation en 3D offre la possibilité de faire le modelage des bâtiments ainsi que d’ouvrages artistiques ayant un gros volume. Dans ce domaine, la modélisation en 3D permet aussi de mesurer les dimensions et de faire du calcul de surface. En ce qui concerne le domaine des travaux publics, la modélisation en 3D permet de réaliser des relevés géométriques de terrains.

Qui peut effectuer de la modélisation en 3D ?

Ce type de modélisation nécessite des prises de vue aériennes. Ainsi, le pilote qui est censé manipuler le drone doit détenir des connaissances spécifiques en pilotage de drone. En effet, ce dernier doit maîtriser parfaitement son drone. Ce dernier doit également pouvoir gérer convenablement le GPS ainsi que l’appareil photographique de haute définition afin qu’il puisse prendre des vues aériennes à des moments déterminés. En plus de tout cela, le pilote se doit de connaître au bout des doigts l’utilisation du logiciel de modélisation des vues aériennes.

Comment obtenir un plan topographique par drone ?

L’obtention d’un plan topographique se déroule également en plusieurs étapes. La toute première fait référence au levé de drone ainsi qu’à la captation des vues aériennes. Pour que cela puisse être possible, l’entreprise chargée de faire le relevé topographique établit dans un premier temps les lignes de vol dans l’objectif de procéder au quadrillage du site. Cela lui permettra également de tirer de ce dernier beaucoup d’images. La deuxième étape consiste à l’assemblage des clichés. Dès que cela est fait, les clichés assemblés sont traités par photogrammétrie et il en ressort un nuage de point. Celui-ci a pour rôle de ne conserver que les informations essentielle. Retenez que l’ortophotos ainsi obtenue constitue la base du plan topographique. C’est en effet grâce à ce processus que les informations importantes sont extraites pour constituer le plan topographique. Il s’agit d’informations telles que les courbes de niveau, le bornage, les parcelles ainsi que les points topographiques.